Oktober 27, 2021

Buzznice.com

Komplette Nachrichtenwelt

COVID-19-Fälle „steigen exponentiell“ an, da Professor die Regierung davor warnt, den „Fehler“ zu wiederholen, zu spät zu handeln

4 min read

COVID-Infektionen scheinen „exponentiell zu wachsen“, warnte ein Professor und forderte die Regierung auf, den Fehler nicht zu wiederholen, zu spät zu handeln, um die Ausbreitung des Virus zu bekämpfen.

Sir Tim Gowers – dessen Argument der Herdenimmunität letztes Jahr dazu beigetragen hat, Englands erste Sperrung auszulösen – sagte gegenüber Sky News, dass der jüngste Anstieg der Coronavirus Fall “macht mir Sorgen”.

„Sie scheinen sich jeden Tag um einen bestimmten Bruchteil zu vermehren – mit anderen Worten, sie wachsen exponentiell“, sagte er.

„Wir befinden uns immer noch auf einer relativ niedrigen Basis, aber andererseits wissen wir, dass es eine Verzögerung gibt.

“Selbst wenn wir ernsthafte Maßnahmen und mehr Maßnahmen zur sozialen Distanzierung ergreifen würden, würde dieses Wachstum noch einige Zeit anhalten, bis die Wirkung dieser Maßnahme spürbar ist.”

Sir Tim, ein weltbekannter Mathematiker an der University of Cambridge, wurde von Dominic Cummings während seiner Aussage vor den Abgeordneten diese Woche als “einer der klügsten Menschen der Welt” gefeiert.

Vor der ersten Sperrung Englands im März letzten Jahres schickte der Professor dem damaligen Chefassistenten des Premierministers ein fünfseitiges Dokument, in dem er vor der Notwendigkeit „einer dringenden Maßnahme zu extremen Eindämmungsmaßnahmen“ warnte.

Sir Tim sagte am Samstag gegenüber Sky News, dass, wenn klar wird, dass Großbritannien COVID-19[feminine le nombre de reproduction “est nettement supérieur à 1 alors il suffit d’agir”.

Il a été annoncé hier que la valeur R en Angleterre est de 1 à 1,1, contre 0,9 et 1,1 la semaine précédente, suggérant que l’épidémie s’aggrave.

Sir Tim a déclaré: “Cela m’inquiète parce que les chiffres semblent se multiplier par un certain montant chaque jour, et ce depuis au moins les derniers jours.

Siehe auch  Brexit: Das Thema Fischerei scheint sich zu bewegen

“Cela semble être un mauvais signe – mais il faudrait regarder de plus près les données pour être absolument sûr que nous devrions appuyer sur le bouton de panique.”

Sir Tim a ajouté: “Personne n’aime le verrouillage, je devrais le souligner. Je ne l’aime pas du tout – je ne suis pas un fan des verrouillages.

“C’est précisément à cause de cela que je pense qu’une action précoce est bonne – parce que plus vous agissez tôt, plus le verrouillage doit être court.

“C’est en fait contre-productif d’attendre d’être vraiment obligé d’avoir un verrouillage, puis d’avoir un verrouillage.

“C’est l’erreur qui a été commise un certain nombre de fois et j’espère vraiment que cette erreur ne se reproduira plus.”

Ses commentaires sont intervenus alors que la propagation de la variante indienne du coronavirus jette un doute sur la poursuite de la levée prévue de toutes les limites légales des contacts sociaux en Angleterre le 21 juin.

Vendredi, les infections quotidiennes au COVID ont dépassé les 4 000 pour la première fois depuis le 1er avril. Dans l’ensemble, les cas de coronavirus en Angleterre augmentent jusqu’à 3% chaque jour.

Certains experts ont fait valoir que les restrictions devraient rester en place jusqu’à ce que davantage de personnes aient reçu les deux doses d’un vaccin, au milieu des informations selon lesquelles les ministres élaborent des plans pour une fin partielle du verrouillage.

Les données actuelles suggèrent que, bien que les admissions à l’hôpital augmentent dans certaines parties du pays affectées par la variante indienne, les admissions globales restent globalement stables.

Siehe auch  Afrikanische Länder schließen sich zusammen, um widerstandsfähige Ernährungssysteme aufzubauen {Business Africa}

Sir Tim a déclaré que si des “points chauds” du virus “apparaissent partout, alors je pense qu’il serait bien mieux de penser à des blocages nationaux” plutôt que d’introduire des blocages locaux.

“S’il devient clair que les chiffres ne font que croître de façon exponentielle et que les choses sont un peu incontrôlables, je suppose que c’est le déclencheur”, a-t-il ajouté.

“Le sentiment que les chiffres augmentent de telle manière que nous n’avons pas le contrôle – que nous ne maintenons pas R en dessous de 1 de manière générale, à l’échelle nationale.

“Une fois arrivé à ce point, vous devrez prendre des mesures sérieuses à un moment donné. Il vaut mieux le faire le plus tôt possible.”

Écoutez et suivez le podcast Daily sur Apple Podcasts, Google Podcasts, Spotify, Spreaker

Sir Tim a également déclaré qu’il ne voyait “aucun intérêt” à supprimer toutes les limites de distanciation sociale le 21 juin, car certaines mesures pour freiner la propagation du COVID “sont assez faciles”.

Les exemples incluraient encourager les gens à se rencontrer à l’extérieur ou dire aux gens d’ouvrir les fenêtres lors de rassemblements à l’intérieur, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré aux journalistes cette semaine qu’il “n’avait rien vu actuellement dans les données” pour se détourner de l’objectif de réouverture de juin avant d’ajouter: “Mais nous devrons peut-être attendre”.

Nouvelles du ciel

© Sky News 2021

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Copyright Buzz Nice © All rights reserved.